En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Nos spécificités

Une démarche humaniste

Notre approche de la formation est intégrative et expérientielle. Nous offrons une démarche qui part de l'expérience et intègre les connaissances théoriques et méthodologiques en lien avec les besoins des professionnels en formation.

Notre conception de la posture du professionnel de la relation d'aide peut se définir par une implication dans l'interaction et un centrage sur le consultant et son vécu subjectif. Le professionnel ne se positionne pas comme un expert du problème posé ; il travaille avec le consultant, en co-construction de la relation et de la résolution des difficultés.

Le consultant est capable de se développer, il dispose de ressources qu'il peut mobiliser lorsqu'il bénéficie d'un climat de respect et de confiance. 

 

Une méthodologie spécifique

Les mises en situation d'entretiens sont spécifiques à la méthodologie LECOMTE. (voir la rubrique méthodologie)

 

Des formations expérientielles

Les formations proposées par TRAVERSES sont structurées à partir du consensus des différentes théories du changement.  Selon la plupart des théories, le processus de changement, chez une personne, peut se conceptualiser en termes d'étapes :

  • identification de la difficulté ou de la problématique.

  • compréhension de la problématique, pour la personne, à partir de sa subjectivité

  • concrétisation par la mise en œuvre de solutions acceptables et réalisables.

Le respect de ces étapes dans le cheminement et le rythme du consultant fonde notre démarche et notre manière d'accompagner.

La formation, tout en appliquant des valeurs fondamentales de respect et d'authenticité, offre un cadre rigoureux qui permet à chacun de structurer ses apprentissages.

La méthodologie est basée sur des mises en situation suivies de temps de supervision individuelle. Cette spécificité implique un nombre limité de stagiaires par formateur.

Le développement des compétences professionnelles est alors conçu comme un processus dynamique non linéaire, et non comme un ensemble de techniques à appliquer systématiquement.

 

La supervision et l'autosupervision (voir Glossaire TRAVERSES)

L'objectif de nos formations est de favoriser le passage de la supervision au développement d'une capacité à s'autosuperviser.

La question se pose alors de la manière suivante : comment élargir la conscience de ce qui se déroule pour soi et pour l'autre dans la situation d'influence interpersonnelle de l'entretien? Le développement de la conscience réflexive de soi en interaction devant permettre d'apprendre à mieux se réguler face aux fluctuations inévitables de la relation d'aide.

 Cet apprentissage progressif d'un processus d'auto-évaluation de ses pratiques et de ses manières d'être en relation, ne peut se faire que dans un climat de sécurité.

 Un de nos critères qualité

 

La co-animation des formations

L'animation des stages par deux formateurs superviseurs correspond à une exigence de qualité.

La co-animation dans les formations à l'entretien :

 L'animation des formations par deux formateurs superviseurs favorise :

L'accompagnement personnalisé : la pratique de l'entretien sous supervision se fait en petits groupes de 4 à 5 participants.

L'intégration des apprentissages : le travail en petit groupe permet l'intégration et l'articulation des apports théoriques.

L'accompagnement du groupe : la complémentarité des formateurs permet un regard partagé de la dynamique du groupe et de ses participants, ce qui vise à favoriser in fine la cohésion du groupe et sa production collective.

La co-animation des formateurs  permet la complémentarité des compétences et un ajustement au plus près des besoins des participants et du groupe.

 La co-animation en Analyse de Pratiques Professionnelles :

 L'animation par deux formateurs superviseurs favorise :

L'accompagnement personnalisé : l'Analyse de Pratiques Professionnelles se fait en groupe de 8 à 12 participants, ce qui permet à chacun de pouvoir s'exprimer et de favoriser les échanges.

L'accompagnement du groupe : un formateur est principalement centré sur la facilitation de la narration par celui qui expose une situation, l'autre formateur est centré sur l'identification des phénomènes de groupe et leur régulation.

La facilitation de la production du groupe au service du narrateur : la complémentarité des formateurs en est la garantie.

La co-animation des formateurs permet la complémentarité des compétences et un ajustement au plus près des besoins des participants et du groupe.